Comment acheter sa voiture en occasion

gepjarmu adat lekerdezes
Dans l'article

Acheter une voiture en occasion est une excellente solution pour acquérir le véhicule de votre choix à moindre prix. En France, deux fois plus d’acheteurs font le choix d’un véhicule d’occasion plutôt qu’un neuf. A condition que celui-ci soit fiable ! Il y a de nombreuses précautions à prendre avant de passer à la caisse et de vous faire avoir par un vendeur peu scrupuleux. Suivez le guide d’Automoli !

Acheter à un particulier ou un professionnel

Il y a tout d’abord deux moyens d’acheter un véhicule d’occasion : auprès d’un particulier ou d’un professionnel. Chaque méthode dispose de ses avantages et inconvénients.

  • Auprès d’un professionnel : si vous vous rendez chez un concessionnaire de voitures en occasion, celui-ci effectuera tous les contrôles et réparations nécessaires sur le véhicule. Après l’achat, vous disposez d’un an pour le prévenir d’un défaut. Cela vous épargnera beaucoup de temps et d’énergie, mais les prix sont plus chers que chez un particulier.
  • Auprès d’un particulier : le prix est l’atout majeur de l’achat d’un véhicule chez un particulier, c’est sans doute la raison pour laquelle 60% des ventes de voitures d’occasion se font entre particuliers. Vous trouverez même parfois des voitures d’exception à un coût abordable pour un budget moyen. Mais attention, le risque de se retrouver avec des défauts ou des équipements défectueux est bien plus élevé. Si vous vous en rendez compte après l’achat, vous n’avez aucune garantie auprès du particulier et devrez donc vous charger des réparations.

 Comment vérifier le véhicule avant l’achat

Il est absolument primordial de vérifier méticuleusement l’état du véhicule avant de l’acheter. Hors de question de passer à la caisse avant d’avoir organisé une rencontre physique avec le vendeur ! S’il s’agit d’un particulier, nous vous conseillons de prendre rendez-vous dans un lieu non désert, et toujours de jour afin de pouvoir observer les moindres détails. Vous pouvez bien sûr lui demander de vous montrer sa carte d’identité. 

Après les formalités, il est temps de passer à la vérification de l’état général du véhicule : 

  • L’état de la carrosserie : rayure, bosse, poc, impact en tout genre.
  • L’état de la peinture : si elle est abîmée ou si elle semble trop fraîche par endroit, cela indique en général des dégâts récents. 
  • Les pare-chocs avant et arrière, les jantes, les pneus (usure égale des quatre pneus), les vitres et même les serrures.

Il faut également inspecter l’intérieur de la voiture :

  • L’état des sièges : dégradation, trou, housse manquante, mousse visible, etc. 
  • L’habitacle et le tableau de bord.
  • Ouvrez et fermez les portes, les vitres, le coffre et le capot. 
  • Vérifiez la présence de la roue de secours.
  • Le kilométrage inscrit sur le compteur.
  • Vérifiez le fonctionnement des équipements : phares, essuie-glaces, climatisation, radio, réglages des sièges, des rétroviseurs, etc.

Enfin, nous vous conseillons impérativement de tester la voiture. Vérifiez qu’elle ne dévie pas toute seule de sa trajectoire, passez toutes les vitesses et la marche arrière, testez l’embrayage pour vous assurer que tout est fluide et n’oubliez pas de tester le freinage, y compris celui d’urgence. Au moindre doute, n’hésitez pas à poser des questions au vendeur, voire à demander un contrôle chez un garagiste. Mieux vaut prendre toutes ses précautions plutôt que d’investir dans une épave !

Vérifier les papiers du véhicule

Une autre étape indispensable avant l’achat est la vérification des documents officiels du véhicule et de leur concordance :

  • Demandez la carte grise de la voiture et vérifier leur conformité, notamment le numéro VIN et le numéro d’immatriculation.
  • Vérifiez que la description du véhicule dans l’annonce est conforme à la réalité. Dans le cas contraire, le prix a été gonflé et d’autres défauts pourraient avoir été dissimulés.
  • Pour une voiture de plus de quatre ans, demandez au vendeur le procès-verbal des contrôles techniques, le carnet d’entretien et les factures afin de vérifier que tout concorde.
  • Demandez au vendeur le certificat de situation administrative attestant qu’il ne s’agit pas d’un véhicule sous gage ou sous opposition.

Commander un rapport d’historique détaillé

Pour être presque certain de ne pas passer à côté d’un détail, d’un défaut caché ou, plus grave, d’une voiture gravement endommagée, inondée voire volée, demandez un rapport d’historique détaillé sur le site d’Automoli. Grâce à notre base de données fiable provenant de différentes sources, vous disposerez de toutes les informations enregistrées au sujet du véhicule, en France mais également à l’étranger.

Il s’agit du vrai et seul moyen de s’assurer que la voiture n’a pas subi de dégâts, qu’elle ne figure pas sur la liste des véhicules recherchés, qu’elle n’a pas été rappelée par l’usine de fabrication ou que le compteur kilométrique n’a pas été trafiqué. Vous pourrez également vérifier la liste des équipements d’origine de la voiture afin de vous assurer qu’ils sont tous bien présents avant l’achat. Vous aurez aussi accès aux résultats du crash test et à la liste des problèmes potentiels du véhicule. Consultez un exemple de rapport pour vous convaincre de l’utilité de tout connaître de l’historique avant d’acheter aveuglément une voiture !