Comment trouver l’historique d’une voiture gratuit ?

Dans l'article

De plus en plus de personnes se tournent vers le marché de l’occasion. Un secteur en plein boom en France avec près de 30 % de vente en plus par rapport à l’an dernier. La principale motivation reste bien sûr le prix, bien que l’argument écologique soit en train de faire son chemin. 

Mais attention aux arnaques ! Compteurs trafiqués, voitures épaves remises en circulation à la suite de rapports rédigés par des experts véreux… On ne compte plus les scandales qui ont défrayé la chronique ces dernières années.

 Pour limiter les risques, l’acheteur d’une voiture d’occasion doit passer par une étape cruciale : la vérification de l’historique du véhicule. Celui-ci vous renseignera sur le passé de la voiture et vous permettra de procéder en toute sérénité.

Comment vérifier l’historique d’une voiture gratuit ?

Pour découvrir tous les secrets d’une voiture d’occasion, il suffit d’entrer les numéros de sa plaque d’immatriculation sur Automoli. Nul besoin de connaître le numéro VIN – numéro de série permettant d’identifier le véhicule – pour procéder. En quelques minutes vous aurez accès à toutes les informations enregistrées de la voiture.

Quels éléments figurent sur le rapport d’historique ?

Automoli éditera pour vous un rapport d’historique grâce – au choix – au numéro VIN ou au numéro d’immatriculation. Sur celui-ci, vous retrouverez :

–         Les dégâts subis par le véhicule lors de potentiels accidents.

–         La valeur des dommages. 

–         L’historique des accidents, des chocs et des réparations.

–         La situation administrative de la voiture qui renseigne si elle a fait l’objet d’un vol, figure sur la liste de véhicules recherchés ou est soumise à un certificat de non-gage, par exemple) ;

–         Les problèmes rencontrés par le véhicule ainsi que les éventuelles défaillances techniques. 

–         Les différentes ventes ainsi que les dates et les lieux des transactions.

–         La liste et l’identité des différents propriétaires. 

–         Le kilométrage enregistré du véhicule.

–         La liste complète des équipements de la voiture et ses détails techniques.

–         L’évaluation de sécurité du véhicule et les résultats du crash test.

–         Des photos d’archives.

Ce rapport permet de disposer d’une vue d’ensemble du passé de la voiture grâce au seul numéro d’immatriculation. 

Le numéro d’immatriculation

Toutes les voitures, y compris les voitures sans permis, doivent présenter deux plaques d’immatriculation visibles. L’une fixée est à l’avant. L’autre est fixée à l’arrière

Le numéro qui figure sur ces plaques doit correspondre au numéro d’immatriculation de la carte grise ou certificat d’immatriculation

Lors de l’achat d’un véhicule d’occasion, il est donc primordial de vérifier que les deux numéros coïncident. Grâce à ce numéro, vous pourrez vérifier l’historique du véhicule.

Bon à savoir : Les plaques minéralogiques falsifiées sont courantes. 

Il peut donc s’avérer plus judicieux de procéder à la vérification grâce au numéro VIN. Il se trouve en général sur le châssis et parfois en bas du pare-brise et sur la carte grise à la case E. Si le VIN est ne correspond pas : il s’agit sans doute volée.

Il faut également savoir que depuis le 15 avril 2009 – pour les véhicules neufs – et depuis le 15 octobre 2009 pour les véhicules d’occasion, le numéro d’immatriculation est attribué au niveau national. Son format est le suivant : AA-123-AA. 

Ce nouveau format a remplacé l’ancien numéro d’immatriculation, qui, se terminait par le numéro de département du propri de la voiture. 

Cependant, une voiture avec une plaque d’immatriculation au nouveau format n’a pas obligatoirement été mis en circulation à compter de 2009

En effet, chaque modification sur la carte grise (comme un changement d’adresse ou de propriétaire…), bascule le véhicule dans le nouveau système de numérotation. De plus, la voiture peut avoir été importée d’occasion. 

Bon à savoir : une plaque minéralogique WW est une plaque provisoire. Elle est le plus souvent attribuée à une automobile achetée neuve ou d’occasion à l’étranger.

Connaître l’historique d’une voiture achetée à l’étranger grâce au numéro VIN

Pour commander un rapport d’historique d’une voiture gratuit provenant de l’étranger sur Automoli, rien de plus simple ! Il vous suffit d’entrer le numéro VIN du véhicule sur notre site et de choisir le rapport correspondant à la provenance de votre véhicule. Les données seront différentes si la voiture provient de Belgique, des Pays-Bas ou des Etats-Unis, par exemple.

Le rapport d’historique en Belgique

Grâce à ce rapport, vous pourrez établir de quelles manières le véhicule a été utilisé ainsi que les éventuels accidents auxquels il a été confronté

Le rapport présente :                            

–         Le statut du véhicule en Belgique.

–         Les informations techniques du véhicule.

–         S’il a été destiné au démontage. 

–         La date de la dernière visite technique. 

–         Les normes d’émission de gaz d’échappement. 

–         Les informations sur le kilométrage des deux dernières visites techniques faites en Belgique.

Consultez notre exemple de rapport d’historique de voiture gratuit en Belgique ici.

Le rapport d’historique aux Pays-Bas

Sur ce rapport, vous découvrirez notamment : 

–         Les informations techniques du véhicule.

–         Le nombre de propriétaires de la voiture. 

–         Le mode d’exploitation du véhicule dans le pays : voiture de société, taxi, etc.

–         Le kilométrage de celui-ci.

Bon à savoir : En complément, vous pourrez gratuitement de faire vérifier le kilométrage déclaré. Cette démarche s’effectue par l’intermédiaire de Nationale Auto Pas – la fondation de prévention de falsification de kilométrages aux Pays-Bas.

Consulter notre exemple de rapport d’historique gratuit aux Pays Bas ici.

Le rapport d’historique aux Etats-Unis

Vous rêvez de sillonner les Etats-Unis en voiture. Et, le début du voyage commence par l’acquisition d’un véhicule outre-Atlantique ? Pour éviter que le rêve américain tourne au cauchemar, télécharger un rapport d’historique. 

Ce rapport se base sur les informations du Système National d’Information sur les Titres des Véhicules Automobiles des Etats-Unis (NMVTIS). 

Il mentionne :

–         Les caractéristiques techniques du véhicule. 

–         Le type d’usage du véhicule.

–         Les éventuels dégâts du véhicule.

–         Des informations agrégées provenant les compagnies d’assurance, des décharges de voitures et des registres officiels. 

Les titres détaillés du rapport, vous aideront à suivre l’exploitation du véhicule et vérifier si un fait dommageable indésirable engageant le véhicule a eu lieu. Ne laissez pas l’achat de votre voiture au hasard et prenez bien vos précautions ! 

Consultez un rapport d’exemple d’historique d’une voiture gratuit ici.