Acheter une voiture professionnelle : vraie ou fausse bonne idée ?

Dans l'article

Le véhicule de société ressemble à s’y méprendre à la voiture de Monsieur ou Madame tout le monde. Pourtant, à part s’il s’agit d’un ancien taxi, une différence de taille est notable : il peut ne pas y avoir de places assises à l’arrière. Et pour cause, celui-ci a été aménagé en fonction des besoins du professionnel. Un bac plastique pourrait même remplacer les sièges.

 

Bon à savoir : Pour être sûr qu’une voiture d’occasion est une commerciale, il suffit de lire le repère J.3 de la carte grise. 

S’il y est écrit « DERIV VP », il s’agit d’un véhicule de société. 

Sachez aussi que de nombreuses informations sont disponibles sur la carte grise telles que la puissance fiscale du véhicule ou le numéro de formule du certificat d’immatriculation.

Une autre manière de connaître le passé d’une voiture d’occasion consiste à télécharger un rapport d’historique sur notre site. Il suffit pour cela de taper votre numéro VIN dans notre barre de recherche.

 

Transformer une voiture de société en véhicule particulier (VP)

Pour transformer une voiture de société en véhicule particulier, il vous faudra tout d’abord réinstaller les équipements de la version « grand public » de la voiture. Il s’agira par exemple de remettre les sièges arrière et ou les éventuels équipements de sécurité telles que les ceinture. 

Ensuite, il faudra obtenir un certificat de conformité pour valider l’opération (réalisée auprès d’un garage du réseau de la marque). 

Bon à savoir : De nombreux constructeurs imposent que la transformation ait été réalisée par un concessionnaire habilité. Pour d’autres, vous aurez carte blanche

Dans ce cas de figure, vous devrez simplement vous rendre dans un garage pour faire contrôler l’installation et obtenir le certificat de conformité indispensable pour ensuite passer la carte grise en VP. 

Combien coûte cette transformation ?

Les kits de transformation VP sont assez onéreux. Leur prix tourne autour d’environ 1.000 € à plusieurs milliers d’euros en neuf. 

Ajoutez-y les frais de certification d’une centaine d’euros. 

Sans oublier le coût de l’éventuelle main-d’œuvre d’environ une centaine d’euros. Vous constaterez peut-être que l’économie à l’achat offerte par la voiture commerciale est compensée ou dépassée par ces frais de mise conformité

Pensez par exemple au prix de remise des places assises à l’arrière. En effet, si deux places vous suffisent, le passage d’une voiture de société à un VP peut s’avérer avantageux.

Bon à savoir : N’oubliez pas non plus que les voiture de société ont tendance à afficher des compteurs kilométriques très fournis.

 

Le cas des voitures d’occasion non transformables

Certains véhicules ont été produits pour être uniquement utilisés en version 2 places. Dans ce cas de figure, la modification est impossible. 

Pour reconnaître ces véhicules, rien de plus simple ! 

Rendez-vous au champ J.3 de la carte grise, vous verrez apparaître la mention CIALE pour Commerciale.

S’il s’agit d’un ancien taxi, vous n’aurez pas à priori pas de problème de côté-là.

 

Acheter une voiture de société ou un ancien taxi ?

Pour se procurer ce type de voiture d’occasion, il faut se renseigner auprès des professionnels de la location longue durée.

Vous pourrez aussi les trouver chez les concessionnaires officiels et dans des ventes aux enchères. Il est également possible d’en trouver via les petites annonces sur Internet.

 

Qu’est-ce qu’une voiture d’occasion de type N1 ?

Les véhicules de type N1 sont désignés comme des « véhicules de société » sur la carte grise.

Mais techniquement, ils correspondent en tout point à des véhicules particuliers. Il n’y aura donc aucune modification à effectuer. 

Malheureusement, cette catégorie a été supprimée en 2011. Les occasions se font donc de plus en plus rares. 

Et, il s’agit souvent de véhicules assez anciens (kilométrage élevé, non-respect éventuel des nouvelles normes gouvernementales…)

 

Est-il possible d’installer des sièges d’occasion dans le véhicule ?

Si le constructeur vous autorise à transformer le véhicule en dehors du réseau, alors il sera possible de monter des sièges d’occasion

Il vous faudra également vous faire délivrer par le garage une attestation de conformité. Celle-ci assure que l’installation répond aux normes de sécurité en vigueur.

 

Peut-on modifier un véhicule de société et faire un transfert de carte grise sans changer le type ?

Bien sûr, personne n’ira vérifier si vous avez ajouté des sièges au véhicule

En revanche, effectuer le transfert de carte grise d’une voiture commerciale modifiée est un procédé complètement illégal

Ceci, notamment pour des questions d’assurance automobile

Si vous vous faites contrôler par des agents de police, la voiture sera probablement immobilisée

Vous serez également contrait de payer une amende allant de 135 à 750 euros.

Et, vous ne risquez pas non plus de pouvoir passer le prochain contrôle technique. 

En cas d’accident, les passagers arrière ne seront pas indemnisés par les assurances

Afin d’éviter que la bonne affaire ne se transforme en cauchemar automobile, il est indispensable de se renseigner sur le passé d’une voiture d’occasion. Pour cela, assurez vous de jeter un oeil sur la carte grise sur lequel figure : 

  • Le numéro de formule ci.
  • Le numéro VIN.
  • Et de nombreuses autres informations.

En rechargeant, vous bénéficiez jusqu'à 20 % gratis.

Accès rapide aux rapports sur l'historique du véhicule.

B2B
Vérifier l'historique du véhicule

Rejoignez le programme d'affiliation Automoli et gagnez de l'argent avec nous !

Nos réseaux sociaux
Populaire sur le blog