Pourquoi vérifier l’historique de votre véhicule par immatriculation ?

Voiture inondée
Dans l'article

Vous souhaitez acheter un véhicule d’occasion ou vendre le vôtre ? Vérifier l’historique de votre véhicule par immatriculation est une étape essentielle du processus. Elle vous permettra de connaître tout le passé de votre voiture et d’éviter les mauvaises surprises à l’arrivée. Suivez le guide!

Les éléments vérifiables grâce à l’historique du véhicule par immatriculation

Pour que votre voiture d’occasion n’ait plus de secrets pour vous, il suffit d’entrer sa plaque d’immatriculation sur Automoli. Pas besoin donc de connaître le numéro VIN, le numéro d’identification du véhicule. Vous aurez alors accès à toutes les informations enregistrées et souvent introuvables sur Internet :

  • Les dégâts subis par le véhicule lors d’accidents et la valeur des dommages ;
  • L’historique des accidents, des chocs et des réparations ;
  • La situation administrative de la voiture (si elle a fait l’objet d’un vol, figure sur la liste de véhicules recherchés ou si elle possède un certificat de non gage, par exemple) ;
  • Les problèmes rencontrés par le véhicule et potentielles défaillances techniques ;
  • Les ventes ainsi que les dates et lieux des transactions ;
  • La liste et l’identité des différents propriétaires ;
  • Le kilométrage enregistré du véhicule ;
  • La liste complète des équipements de la voiture et ses détails techniques ;
  • L’évaluation de sécurité du véhicule et les résultats du crash test.

Les avantages de connaître l’historique du véhicule par immatriculation

Pour l’achat d’une voiture d’occasion

  • Un prix correspondant à la valeur réelle

Tous ces éléments de l’historique du véhicule sont à prendre en compte afin de faire le bon choix lors de l’achat d’une voiture d’occasion. Ils vous aideront d’abord à évaluer son juste prix : soyez certain qu’elle n’ait pas été surestimée avec un coût trop élevé pour une liste de caractéristiques indésirables. Sans connaître l’historique du véhicule, un consommateur peut facilement se retrouver à payer plus que sa valeur réelle. Vous pourrez aussi négocier le prix de la voiture en tout état de cause. Par exemple, un véhicule ne disposant plus d’airbags à la suite d’un accident se vendra moins cher que s’il en disposait encore.

  • S’immuniser contre la fraude au compteur

Au-delà du prix, connaître l’historique du véhicule par immatriculation vous protègera de la fraude grâce à une information fiable. Vous avez accès aux dates auxquelles les contrôles techniques ont été réalisés et au kilométrage réel du véhicule, peu importe ce qu’indique le compteur. La vérification du compteur kilométrique vous permettra aussi d’identifier les anomalies dans l’historique du véhicule.

  • Eviter l’achat d’un véhicule potentiellement dangereux

Autre information primordiale, surtout pour votre sécurité : savoir si votre voiture a été déclassée. Certains vendeurs pourront dissimuler les importants dommages subis par le véhicule au moyen de réparations. Il demeurera considérablement fragilisé et potentiellement dangereux sur la route. De la même façon, la voiture peut avoir été inondée et remise à la vente sans dévoiler cette information. Ne laissez rien au hasard : une voiture déclassée ou inondée pourra être sujette à des problèmes mécaniques et électroniques, et ce bien après que la vente aura été actée.

Voiture inondée
Voiture inondée – Pourquoi vérifier l’historique de votre véhicule par immatriculation

Il n’est donc plus question de se fier uniquement au carnet d’entretien, seul élément concret dont vous disposiez jusqu’à présent. Tous les antécédents sont repris dans l’historique, rendant la tâche plus difficile aux vendeurs souhaitant vous cacher certains défauts. Prémunissez-vous de l’achat d’un véhicule endommagé dont l’état réel vous est dissimulé. Aujourd’hui encore, de nombreux particuliers se retrouvent bernés et achètent un véhicule défectueux, voire non autorisé à la vente. 

Pour la vente de votre voiture

Vous souhaitez mettre en vente votre voiture ? En partageant son historique complet, vous gagnez la confiance des potentiels acheteurs en faisant preuve de transparence. Une façon d’augmenter la demande, voire de faire monter les enchères si votre véhicule dispose d’un “casier judiciaire” relativement vierge : peu d’accidents et de dégâts subis, un équipement bien conservé, un kilométrage correct, etc.

Les conséquences de l’essor du marché de l’occasion

Avec la crise du coronavirus, la vente de véhicules neufs a dégringolé en France : on recense une baisse de 37,3 % entre le mois d’octobre 2021 et celui de 2019, avant la pandémie. Une aubaine pour le marché de l’occasion, qui ne cesse de grimper. Selon le directeur général de Citroën Vincent Cobée, il y aurait désormais entre 20 à 30 % de voitures d’occasion vendues en plus que lors de la période pré-pandémique. Une conséquence de la crise économique, mais aussi de la pénurie de semi-conducteurs qui impacte directement les chaînes de production.

Avec ce brassage important de véhicules d’occasion sur le marché, il est donc plus important que jamais de bien vérifier l’historique de votre véhicule par immatriculation. N’attendez plus et consultez en quelques clics à peine le passé de votre voiture sur Automoli. Une mauvaise surprise est vite arrivée, et une fois réalisée, il est souvent bien compliqué d’enclencher la marche arrière.

.